Le “rookie” en Equipe de France – ITW Damien Andrada

Originaire du Gers, Damien est licencié au Triathlon Toulouse Métropole. Club dans lequel il fait ses armes, il progresse, ce qui lui vaut une belle surprise avec une sélection en Equipe de France pour les Championnats d’Europe 2021. Surprise ? Pas vraiment, puisqu’il détient un record à 4’30 sur 400m de natation et 8’39 sur 3000m à pied.

 

Bonjour Damien, 

Tout d’abord, merci à toi pour cet entretien.

Comment as tu pris la nouvelle ?  
Ça a été beaucoup de joie et de fierté de voir que le travail de cet hiver avait payé et que j’allais pouvoir représenter la France mais maintenant il va falloir être performant sur la course pour prouver que je mérite la sélection !
 
Ta préparation s’est-elle bien passée ?
Ma préparation s’est très bien passée, sans aucune blessure et en étant régulier tout au long de l’hiver. Les dernières semaines ont été rudes mais maintenant le plus dur est fait et je suis content du travail effectué !
 
Où est-ce que tu te prépares ? 
Je m’entraine à Toulouse avec mon club le Triathlon Toulouse Métropole. C’est un gros avantage car je peux compter sur un super groupe, avec toujours un copain  pour me motiver et faire en sorte que je ne lâche pas sur les grosses séances.
 
Si tu devais citer 2 expériences / anecdotes , celle qui t’as le plus marqué et la plus drôle/cocasse,  quelles seraient-elles ?
La course qui m’a le plus marqué est ma première D1 qui était celle de La Baule. J’étais encore cadet et côtoyer des athlètes que je n’avais jamais vu qu’à la télévision (comme Vincent Luis ou Mario Mola) était assez impressionnant, même si je ne les ai vus que sur la ligne de départ … 
 
Pour la plus cocasse on va rester sur cette même course puisqu’après une bonne natation qui aurait pu me permettre de prendre un bon groupe en vélo, je chute une première fois durant la transition sur le tapis (assez glissant 😅), puis dans la précipitation pour essayer de rattraper les secondes perdues je n’arrive pas à monter sur le vélo et rechute une deuxième fois avant même d’avoir commencé le vélo… je n’étais pas tout à fait lucide je pense !  
 
Bonus : plonge-toi dans les Championnats d’Europe, peux-tu nous décrire ta course parfaite ?
 
Étant donné que ces Championnats d’Europe sont sous forme de demi finale / finale je vais vous décrire le week end parfait : 
 
Demi finale: une course bien gérée qui me permet de faire un top 10 dans ma demi finale pour être qualifié en Finale A sans avoir tout donné.
 
Finale: Prendre les bons pieds en natation pour sortir de l’eau dans le groupe de tête (ou pas loin!) puis y rester en vélo. Poser le vélo dans les 2/3 premiers du groupe, faire un gros départ course à pied et puis courir libéré en donnant tout ce qu’il me reste ! 
Ou alors prendre des risques à vélo en attaquant et voir que ça passe jusqu’au bout. Ce serait un scénario assez improbable mais « on sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher »!
 
Finalement le plus important sera de faire une compétition sans regret pour aller chercher la meilleure place possible !