Les 5 bonnes raisons du home-trainer pour le triathlète

Si vous êtes un triathlète confiné de force, de gré ou par choix hivernal cet article est fait pour vous !

L’entrainement en vélo est compliqué depuis la prise de mesures de confinements répétitifs par le Gouvernement. La période hivernale aussi, avec ses températures basses et sa météo capricieuse, peut rendre la pratique du cyclisme plus contraignante. C’est pourquoi les « home-trainer » se révèlent être des outils utiles pour nos entrainements. 

Alors comment choisir votre modèle de HT ? Quel est l’avantage de s’entraîner sur HT ? Nous répondons à ces questions.

  • L’utilité du home-trainer 

Ce type d’entraînement permet de s’entraîner à la maison en sécurité (1). On le sait, le vélo est un sport à risque puisque notre « stade » est la route et ses automobilistes. En période de crise sanitaire et de confinement, ce mode d’entraînement permet de continuer à s’entraîner chez soi en respectant les mesures (2). Un emploi du temps chargé couplé à des journées qui raccourcissent l’hiver peuvent être problématiques dans la pratique du cyclisme. C’est pourquoi le HT est un réel atout puisqu’il permet de réaliser des séances n’importe quand et quel que soit la météo (3). Le travail qualitatif(4) à l’aide de votre fréquence cardiaque, des roulements par minute et des watts peut être réalisé correctement et sans interruption. Enfin, il permet de s’entraîner sur notre vélo d’entraînement, ce qui est un avantage par rapport aux vélos stationnaires classiques.

Attention à ne pas trop en faire non plus ! En effet, la perte hydrique et minérale est importante donc il faut penser à bien vous hydrater.

  • Le choix du type de home-trainer

 

  • Les applications de cyclisme :

Les plateformes interactives comme Zwift ou Kinomap (partenaire FFTRI) se développent. Autrefois utilisée seulement pour l’entretien physique, cette pratique du vélo en intérieur devient amusante et ludique (5). Lors de sessions en groupe avec vos amis ou grâce à l’organisation de courses face à d’autres athlètes connectés, ces évènements permettent de se rassembler. La combinaison de ces HT et des applications rattachées permet de vivre une expérience sociale en sécurité lors de cette pandémie. Ce type d’entraînement tend à se pérenniser et certains triathlètes comme Anthony Costes l’ont déjà intégré « dans leur routine d’entrainement ».